Accueil > Géographie de la population > L’Allemagne encore divisée… démographiquement

L’Allemagne encore divisée… démographiquement

Référence de l’article :

J. SCHMID, avec le concours de Laurent CHALARD (2006). « L’Allemagne encore divisée… démographiquement ». Population & Avenir. N°678. Mai-Juin 2006. Pages 4-7.

Contexte :

Ce chercheur allemand a proposé un texte dans un français éxécrable à la revue Population & Avenir. J’ai dû le ré-écrire entièrement en ajoutant un certain nombre d’éléments et en modifiant sensiblement le plan. Contrairement à l’intitulé (avec le concours de), ce fut une véritable co-publication !

Résumé :

Jusqu’aux années 1970, les évolutions du mouvement naturel sont identiques entre l’Allemagne de l’Est et celle de l’Ouest, les différences concernant uniquement le mouvement migratoire. Puis, la baisse brutale de la fécondité entraîne dès 1972 un déficit naturel sur l’ensemble de l’Allemagne , même si à l’Est la politique familiale permet au début des années 1980 une remontée de la fécondité. Au début des années 1990, la forte immigration d’Europe orientale (dont des aussiedlers) entraîne une croissance démographique globale qui masque provisoirement la faible fécondité. Puis, à partir de 2005, du fait de la persistance de cette dernière pour des raisons variées, la population de l’Allemagne réunifiée se met à diminuer, à l’origine d’un vieillissement démographique très rapide. Néanmoins, la crise démographique allemande apparaît d’une ampleur inégale selon les régions, l’Est étant désormais de loin beaucoup plus touché. La crise économique produit de l’effondrement de l’économie socialiste conduit à une fécondité encore plus abaissé qu’à l’Ouest, qui, combinée à l’émigration des jeunes actifs vers l’Ouest, est à l’origine d’un net dépeuplement. Cette situation constitue un véritable défi pour l’aménagement du territoire à l’Est. Malheureusement, rien n’augure d’un inversement de la tendance.   

Commentaire :

La situation démographique de l’Allemagne ne s’est pas améliorée depuis l’écriture de cet article, connaissant même un dépeuplement important au moment de la crise économique de 2008-2009, du fait d’un solde migratoire devenu provisoirement… négatif ! Le dépeuplement commence à atteindre aussi l’Ouest, en particulier les bassins industriels de Rhénanie-Westphalie.

Impact :

Malgré un intérêt certain, l’article n’a jamais été cité !

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :