Accueil > France, Géographie de la population > La démographie de la France en 2009 : une année riche d’enseignements.

La démographie de la France en 2009 : une année riche d’enseignements.

Référence de l’article :

Laurent CHALARD (2010). « La démographie de la France en 2009 : une année riche d’enseignements ». Population & Avenir. N°697. Mars-Avril 2010. Pages 17-19.

Contexte :

Pour l’année 2008, je n’avais pas préparé le bilan démographique annuel de la France pour la revue Population & Avenir, du fait d’un emploi du temps trop chargé à ce moment-là. Je me suis donc remis logiquement à la tâche pour l’année 2009, d’autant qu’il y avait des choses à dire (ce n’est pas le cas tous les ans !). La fameuse Grippe A fortement médiatisée avait t-elle eu un impact sur la mortalité ?

Résumé :

En 2009, la France continue de se singulariser au sein de l’Union Européenne par sa croissance démographique reposant principalement sur le solde naturel. Elle est le produit de deux facteurs. Le premier est une mortalité plus faible, la grippe A n’ayant pas eu de conséquences notables sur la mortalité annuelle. Le second est une natalité plus élevée, les naissances n’ayant baissé que très légèrement en 2009 malgré la crise économique. Il semble se produire une déconnexion entre natalité et économie en France. Concernant la nuptialité, l’addition des mariages et des PACS par l’Insee apparaît contestable, puisque cela donnerait un taux d’union supérieur à 100 % ! Un grand flou demeure concernant l’autre facteur de l’accroissement démographique, le solde migratoire, les données fournies par l’Insee montrant sa stabilité d’une année sur l’autre semblant peu vraisemblables, dans un contexte de forte baisse de ce solde constaté dans les autres pays européens suite à la crise économique. Enfin, les interrogations persistent concernant les résultats du recensement rénové.

Commentaire :

Le principal mérite de cet article était de montrer que la Grippe A avait eu un impact inférieur à une grippe traditionnelle au niveau de la mortalité. Il confirmait aussi la nécessité de conserver un regard critique sur les données produites par l’Insee, qui ne sont pas toujours fiables. C’est probablement mon dernier bilan démographique annuel, car l’exercice au bout d’un certain temps devient lassant.

Impact :

L’article allant à contre-courant du message véhiculé par les médias concernant le danger de la grippe A, il n’a malheureusement pas fait l’objet de citations dans la presse.

1) Cité en note de bas de page n°14 page 15 par Jean-Pierre BAUX. « France-Allemagne. 250 ans d’histoire éclairés par la démographie ». La Cohorte. N°204. Mai 2011.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :