Archive

Posts Tagged ‘Villes nouvelles’

La géographie des plus fortes croissances urbaines

Référence : 

CHALARD L. (2017). « La géographie des plus fortes croissances urbaines ». Population & Avenir. N°735. Novembre-décembre 2017. Pages 4-8 et 24.

Contexte :

Six ans après plusieurs articles sur les communes françaises connaissant les plus fortes croissances démographiques, qui reposaient sur des données couvrant la période 1975-2006, il convenait de réactualiser la question, avec les données les plus récentes couvrant la période 2006-2014, l’objectif étant de déterminer si les politiques publiques visant à la densification urbaine ont eu une efficacité et si les boomburbs et autres baby boomburbs apparaissent toujours aussi dynamiques.

Résumé (réalisé par Nicolas Prévost de la Cliothèque) :

Les fortes croissances démographiques sont souvent liées à un effet taille. Sur les 91 communes urbaines de France métropolitaine ayant connu la plus forte progression démographique entre 2006 et 2014, l’aire urbaine de Paris en compte 37. Lyon, Toulouse et Bordeaux comptent également de nombreuses communes urbaines en croissance. Les aires urbaines de Nice et de Lille font ici exception. Les métropoles de taille intermédiaire ont peu de communes urbaines en forte croissance, sauf autour de Rennes et Montpellier. Enfin, dans les agglomérations de moins de 100 000 habitants, seuls quelques territoires attirent en Savoie ou sur les littoraux méditerranéens et atlantiques.

L’auteur propose une typologie en 6 catégories : les communes urbaines de re-densification (sous l’effet de vastes opérations de rénovation urbaine), les communes urbaines bénéficiant de disponibilités foncières, les communes de type « boomburb » ou « baby boomburb » (communes périphériques de plus de 7500 habitants), les « villes nouvelles », les « villes-satellites » (qui profitent de la proximité d’une grande agglomération) et les communes littorales à dominante balnéaire.

Commentaire :

A venir.

Impact :

L’article a été cité dans la presse régionale concernant Aix-les-Bains, l’aire urbaine de Bordeaux, Hendaye, l’aire urbaine de Lille (Wasquehal), l’aire urbaine de Montpellier, le Val d’Europe en Seine-et-Marne et l’aire urbaine de Toulouse.

1) http://www.20minutes.fr/lille/2182691-20171206-nord-ville-metropole-lilloise-connu-plus-gros-essor

2) http://www.sudouest.fr/2017/12/09/huit-communes-qui-exp-losent-4020074-2780.php

3) http://www.20minutes.fr/bordeaux/2185739-20171211-bordeaux-apparait-facon-nouvelle-top-francais-croissance-demographique

4) http://www.lavoixdunord.fr/279551/article/2017-12-13/la-population-de-wasquehal-augmente-plus-vite-que-partout-ailleurs-dans-la

5) http://www.nordeclair.fr/120468/article/2017-12-13/la-population-de-wasquehal-augmente-plus-vite-que-partout-ailleurs-dans-la#

6) https://www.ladepeche.fr/article/2017/12/15/2705169-sept-communes-agglo-top-croissances-urbaines-france.html

7) http://www.ledauphine.com/savoie/2017/12/15/aix-les-bains-figure-au-palmares-des-plus-fortes-croissances-urbaines-en-france

8) https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/agglomeration-toulousaine-championne-france-croissance-demographique-1385853.html

9) http://www.sudouest.fr/2017/12/20/la-ville-dans-le-top-50-de-l-activite-demographique-4049884-4018.php

10) http://www.lagazettedemontpellier.fr/18124/quatre-communes-de-l-herault-parmi-les-plus-fortes-croissances-urbaines-de-france.html

11) http://www.herault-tribune.com/articles/166313/boom-demographique-agde-castelnau-le-lez-juvignac-et-le-cres/

12) http://www.leparisien.fr/montevrain-77144/demographie-la-population-du-val-d-europe-explose-27-12-2017-7473540.php

13) http://www.midilibre.fr/2017/12/29/castelnau-le-lez-et-le-cres-parmi-les-plus-fortes-croissances-urbaines,1608589.php

 

Publicités

Les 100 plus fortes croissances communales françaises sur un quart de siècle. Une comparaison édifiante

novembre 12, 2011 1 commentaire

Référence de l’article :

Laurent CHALARD, Gérard-François DUMONT (2008). « Les 100 plus fortes croissances communales françaises sur un quart de siècle. Une comparaison édifiante ». Population & Avenir. N°686. Janvier-Février 2008. Pages 14-19.

Contexte :

En utilisant la même base de données, fournie par l’Insee, de l’évolution démographique de toutes les communes françaises entre 1962 et 1999, précédemment utilisée dans le cadre de l’article sur les communes en déclin démographique, il était possible de comparer les communes connaissant la plus forte croissance démographique en pourcentage et en valeur absolue. L’objectif était de déterminer s’il n’existait pas une géographie différente de la croissance urbaine en France en fonction du choix du critère retenu.

Résumé (source Urbamet ) :

Entre le recensement de 1975 et celui de 1999, il est possible de distinguer les communes à la plus forte croissance démographique. Les communes sont réparties selon cinq types et selon six ensembles régionaux. Les cent communes françaises à la plus forte croissance sont comparées en valeur absolue et en valeur relative. C’est en Méditerranée et en Ile-de-France que l’on trouve le plus grand nombre de communes à forte croissance relative et à forte croissance absolue. Les meilleures croissances relatives se trouvent dans les communes para-urbaines et de ville nouvelle et la meilleure croissance dans les communes périurbaines.

Commentaire :

Cet article a permis de déterminer une nouvelle catégorie de communes, les communes périphériques à forte croissance démographique en valeur absolue, qui sera à l’origine trois ans plus tard de l’article sur les boomburbs à la française.